inciser

inciser [ ɛ̃size ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1418; lat. pop. °incisare, de incisus, p. p. de incidere « couper »
Fendre avec un instrument tranchant. couper, entailler; incision. Arbor. Inciser un hévéa pour recueillir le latex. saigner. Inciser l'écorce d'un arbre pour le greffage. écorcer, scarifier. Spécialt Inciser un abcès au bistouri. débrider, ouvrir. Le médecin « se présente avec sa trousse pour inciser son panaris » (Michaux). Abcès incisé.

inciser verbe transitif (ancien français enciser, couper, du latin populaire incisare, avec l'influence de incision) Fendre quelque chose, l'entailler avec un instrument tranchant : Inciser la peau d'un coup de bistouri.inciser (synonymes) verbe transitif (ancien français enciser, couper, du latin populaire incisare, avec l'influence de incision) Fendre quelque chose, l'entailler avec un instrument tranchant
Synonymes :
- débrider

inciser
v. tr. Faire, avec un instrument tranchant, une entaille, une fente dans. Inciser un hévéa pour en extraire le latex.

⇒INCISER, verbe trans.
Fendre, faire une ou plusieurs entailles avec quelque chose de tranchant. Elle incisait avec ses ongles des têtes vertes de pavots (SCHWOB, Monelle, 1894, p. 38).
Emploi abs., au fig. Rien qui morde, vulnère, incise, tracasse, obsède (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 264).
Spécialement
ARBORIC. Inciser l'écorce d'un arbre, d'une branche. Y pratiquer des entailles. Inciser un pin pour en tirer la résine (Ac. 1798-1935). La lame du greffoir incise l'écorce transversalement (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 564).
CHIR. Pratiquer l'incision. Inciser une tumeur. Si l'on incise l'artère et qu'on l'ouvre on rencontre un caillot allongé roussâtre qui l'obstrue presque complètement (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 196) :
Il fermait les yeux et pourtant il voyait des peaux incisées, des muscles écartés par des érignes, des membres disséqués à grands coups de couteau, des os sciés par les mains d'opérateurs invisibles.
ABOUT, Nez notaire, 1862, p. 84.
GRAV. Entamer, entailler légèrement (une matière dure) pour tracer une inscription, un dessin. Pierre incisée; cuir incisé. Il entrait dans un atelier de médailliste, où se creusaient des coins, où on incisait le métal (GONCOURT, Journal, 1894, p. 587).
Tracer (une inscription, un dessin) en pratiquant de petites entailles. Dessin incisé dans la pierre. Houdon (...) a su rendre mieux qu'un peintre ou qu'un pastelliste la transparence des prunelles. Il les a perforées, taraudées, incisées (RODIN, Art, 1911, p. 160). Les Mandaya incisent sur bambou des décorations complexes qu'ils identifient parfois avec des crocodiles, mais qui ailleurs ne sont que des ornements (LOWIE, Anthropol. cult., 1936, p. 205).
Prononc. et Orth. : [], (il) incise []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Av. 1418 « fendre avec un instrument tranchant » (Le Traité de la saignée de Jehan Le Lièvre ds Mél. Picot, I, 19); 1475 chir. (J. DE ROYE, Chronique scandaleuse, I, 322); 1596 « graver, entailler » (HULSIUS); 1783 part. passé adj. « ce qui a l'air d'avoir été découpé avec des ciseaux » (BULLIARD Bot.). Réfection sur le modèle de incision de l'a. fr. enciser « couper, trancher » (1121-34, PH. DE THAON, Bestiaire, 1554 ds T.-L.), lui-même d'un b. lat. incisare « couper » (4354a ds REW3), lat. class. incidere « entailler, inciser, graver, trancher, interrompre ». Fréq. abs. littér. : 13.
DÉR. Inciseur, subst. masc. a) Arboric. Instrument en forme de sécateur, utilisé pour pratiquer une incision. Inciseur circulaire (BRUNET, Matér. vitic., 1909, p. 136). L'inciseur annulaire de Follenay est construit sur trois types ayant des largeurs qui permettent de produire des incisions annulaires de 3, 6 et 9 millimètres (BRUNET, Matér. vitic., 1909p. 136). b) Chir. Instrument tranchant, de forme variable, servant à pratiquer les incisions. Inciseur urétral à lame aiguë (Catal. instrum. chir. [Collin], 1935, p. 321). []. 1res attest. a) 1508 « chirurgien » (A. COYECQUE, Hôtel-Dieu de Paris, 111, 141), b) 1598 instruments inciseurs (JOUB., Gr. chir., p. 309 ds GDF.), 1878 « instrument chirurgical » (Lar. 19e Suppl.); de inciser, suff. -eur2.
BBG. — GOHIN 1903, p. 304.

inciser [ɛ̃size] v. tr.
ÉTYM. 1418; réfection, d'après incision et le lat. class., de l'anc. verbe enciser, du lat. pop. incisare, de incisum, supin de incidere « couper », de in- « vers, dans », et cædere « frapper, fendre ».
Fendre avec un instrument tranchant. Couper, blesser (techn.), entailler; incision.Inciser un pin pour recueillir la résine. || Inciser l'écorce d'un arbre pour le greffage. Écorcer, scarifier.
0.1 Les deux espèces principales d'arbres à latex, hevea et castilloa, sont appelées dans le parler local, respectivement seringa et caucha (…) Le chercheur de caoutchouc (…) incise les seringas selon des techniques délicates, dites « en drapeau » ou « en arête de poisson », car l'arbre mal taillé risque, soit de rester sec, soit de s'épuiser.
Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, p. 329-330.
(1475). Spécialt. || Inciser un phlegmon au bistouri (cit. 2). Débrider. || Inciser les aines d'un pestiféré (→ Écarteler, cit. 4). || Inciser la peau superficiellement. Scarifier.
1 (…) on incise et taille les tendres membres d'un enfant plus aisément que les nôtres (…)
Montaigne, Essais, II, XII.
2 (…) le médecin ensuite se présente avec sa trousse pour inciser son panaris (…)
Henri Michaux, La nuit remue, p. 138.
Arts, techn. Entailler légèrement (une matière servant de support) pour inscrire un dessin. || Inciser une planche de gravure au burin.
——————
incisé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (XVe).
|| Arbre incisé.(1783). Bot. || Feuille incisée, dont les bords présentent des découpures profondes et irrégulières.Abcès incisé.Planche incisée au burin.
DÉR. Inciseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inciser — INCISER. v. act. Faire une fente avec quelque chose de tranchant. Il se dit principalement de cette operation de Chirurgie, dans laquelle on fait des taillades sur la chair, comme dans les tumeurs, apostumes, &c. Il luy fallut inciser le bras,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inciser — Inciser, Incidere, Facere plagam, Diuidere. Incisé, Incisus …   Thresor de la langue françoyse

  • INCISER — v. a. Faire une fente avec quelque chose de tranchant. Il se dit principalement De cette opération de chirurgie qui consiste à faire des taillades sur la chair. Le chirurgien lui a incisé le bras. Il a fallu lui inciser la paume de la main.   Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • inciser — (in si zé) v. a. 1°   Faire une entaille avec quelque chose de tranchant. •   On [le castor] n incise point l arbre du côté de la terre, mais du côté de l eau, pour qu il tombe sur le courant, CHATEAUB. Amér. Hist. natur. Castors.. •   Deux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCISER — v. tr. Fendre avec quelque chose de tranchant. Inciser l’écorce d’un arbre pour le greffer. Inciser un pin pour en tirer la résine. Spécialement, en termes de Chirurgie, Le chirurgien lui a incisé le bras. Il a fallu lui inciser la paume de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inciser — vt. insizî (Villards Thônes 028) ; kopâ <couper> (028, Albanais 001) ; êtalyî <entailler> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • scarifier — [ skarifje ] v. tr. <conjug. : 7> • v. 1300; lat. scarificare, du gr. skariphastai « inciser, gratter », de skariphos « stylet » 1 ♦ Inciser superficiellement (la peau, les muqueuses). Par ext. Ventouses scarifiées, appliquées sur des… …   Encyclopédie Universelle

  • incision — [ ɛ̃sizjɔ̃ ] n. f. • 1314; lat. incisio ♦ Action d inciser; son résultat. ⇒ coupure, entaille, fente. Faire une incision annulaire à l écorce d un arbre fruitier. ⇒ baguer, cerner. ♢ Division des parties molles (d un organe, du corps) avec un… …   Encyclopédie Universelle

  • entamer — [ ɑ̃tame ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIe; bas lat. intaminare « souiller »; rad. tangere « toucher » I ♦ 1 ♦ Couper en incisant. ⇒ blesser, égratigner, entailler, inciser, ouvrir. Entamer la peau, la chair. Le coup lui entama l os. S… …   Encyclopédie Universelle

  • bistouri — [ bisturi ] n. m. • 1564; bistorit « poignard » 1464; p. ê. de l it. du Nord bistorino, altér. de pistorino, du lat. pistorium « de Pistoia (ville) » ♦ Instrument de chirurgie en forme de couteau, à lame courte, servant à faire des incisions dans …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.